Jérôme Triquet

Plusieurs pays lui ont permis de renouer avec le paysage,

mais c'est surtout dans la rue que tout a changé...


DÉCOUVRIR LES PHOTOGRAPHIES

Jérôme Triquet

€80,00
Jérôme Triquet | LA JOUEUSE DE PIANO
€80,00
Jérôme Triquet | LA DAME DE CARREAU
€80,00
Jérôme Triquet | LA DERNIÈRE
€80,00
Jérôme Triquet | FREDDY
€80,00
Jérôme Triquet | TOURBILLON
€80,00
Jérôme Triquet | LE PHOTOGRAPHE
€80,00
Jérôme Triquet | LE FUMEUR DE HAVANES
€80,00
Jérôme Triquet | RAYONS
€75,00
Jérôme Triquet | PRISE DE PAROLE

JÉRÔME TRIQUET

Quatre mois de voyage en 2019 (un tour du monde écourté en raison du Covid) ont permis au photographe Jérôme Triquet de réaliser à quel point le fait d'occuper son temps à faire des photos était source d'épanouissement. Plusieurs pays lui ont permis de renouer avec le paysage, mais c'est surtout dans la rue que tout a changé. La Havane à Cuba, Medellín en Colombie, Mérida au Mexique, il s'y est tellement amusé qu'il est rentré de ce voyage avec la certitude qu'il fallait qu'il reparte, et avec l'envie de consacrer plus de temps à la photo, et pourquoi pas se professionnaliser.


Dans cette optique, le photographe Jérôme Triquet s'est offert quatre jours à Istanbul, qu'il a intégralement consacré à la photographie. Il revient de ce voyage avec plusieurs clichés dont il est véritablement fier. 

Pour répondre plus précisément à la question de départ : Jérôme essaie au travers de son travail photographique de montrer les gens dans leur quotidien. Mettre en lumière la vie des autres, de nos voisins plus ou moins lointains. Ouvrir un chemin vers l'ailleurs pour mieux voir et vivre l'ici.

SUIVRE L'ARTISTE SUR LES 

RÉSEAUX SOCIAUX