Laurent Ringeval ou l’art du nu sans jugement ni tabou

Laurent Ringeval photographie des corps souvent nus. Des corps aux courbes idéales ou pas. L’art d’une photo de nu consiste davantage à travailler le sens et l’émotion qu’il inspire.

Idéalisé, réaliste ou abstrait, le nu est depuis l’Antiquité un objet de travail pour les artistes. Le corps est sans doute ce qu’il y a de plus beau à photographier selon Laurent Ringeval. La complexité d’un corps, sa beauté mais aussi ses imperfections sont des sujets passionnants que photographe travaille depuis quelques années.


Non, la photo de nu n’est pas réservée exclusivement aux Top Models, à des corps longilignes et parfaits que l’on voit dans les magazines. La plupart des femmes et des hommes qui posent pour Laurent, le font plutôt pour dépasser des appréhensions ou des complexes. Exposer ce qui est dissimulé, ce que l’on cache sous des vêtements, permet aussi d’apprivoiser ses craintes et de trouver du réconfort.


Depuis son studio ou dans l’intimité de la maison d’un modèle, Laurent photographie des corps sans tabou. Des corps qui s'assument et qu'il ne juge pas. C’est un travail de composition bienveillant où les corps s’habillent de lumières et d’ombres pour développer leur propre langage. Des corps qui expriment des émotions et surtout leur histoire. « Le nu artistique est un style de photographie très apprécié des modèles qui osent se dévoiler. » évoque Laurent. « C’est un exercice et un travail sur soi très riche : s’accepter tel que l’on est, c’est souvent une véritable renaissance. »



Voir les photos de Laurent Ringeval

Photographies en relation avec l'article