Interview des fondateurs de la galerie Maxime Marsal et Paul Lefebvre

Retour sur la création de MY FRENCH GALLERY, la galerie d'art du futur ! 

Pouvez-vous vous présenter ?

Nous avons 21 ans et sommes tous les deux en quatrième année d'école de commerce à Paris! 


Pouvez-vous nous parler de votre projet ? 

L’idée de MY FRENCH GALLERY est de permettre aux photographes talentueux de se faire connaître en vendant leurs œuvres. Avec un concept totalement inédit dans le domaine de l’art : les artistes touchent l’intégralité du revenu de leurs ventes. MY FRENCH GALLERY est la première galerie à proposer aux artistes de vendre leurs créations sans passer par des galeries physiques ou numériques qui prennent une commission (souvent très élevée) sur les ventes.

Le travail et la juste rémunération des artistes sont au centre de notre modèle.

Notre galerie offre aux artistes une visibilité de leur travail, une page dédiée (Artiste, Projet, Réseaux sociaux, etc.) et la possibilité de faire partie d’un réseau et d’une communauté d'artistes. Elle prend en charge l'impression, l'encadrement des œuvres, la livraison et la logistique des commandes.

Le business model de MY FRENCH GALLERY se développe sur un système d’abonnement auprès des artistes (29,90€/mois).


Comment vous est venue l’idée de ce projet ? 

Maxime passionné d’art. La photo en particulier, il a un oncle dont les photos ont été récompensées, publiées… la photo d’art fait clairement partie de son univers. Mais le vrai déclic, l’idée de créer une galerie d'art en ligne est née d'un échange avec un jeune photographe.

Paul suivait le travail de cet artiste sur les réseaux sociaux. Il l’a contacté pour lui acheter une photo. Et à notre grande surprise, le photographe a décliné l'offre, lui expliquant que c'était trop compliqué pour lui : trouver un bon labo d’impression, avancer l'argent de la production, expédier l'œuvre et suivre le règlement.


C’est là que tout s’est déclenché. Après avoir bien réfléchi, nous lui avons alors proposé de créer un site e-commerce et de vendre ses œuvres sans qu'il n'ait rien à gérer (logistique, ventes...) L'artiste a tout de suite accepté l'offre et nous a envoyé ses photographies dans la semaine.

C’est à partir de ce constat que nous nous sommes demandés si d’autres artistes rencontraient le même problème.

Nous avons donc sondé 350 photographes. De cette étude est ressorti que 61% des artistes ont des difficultés à vendre leurs œuvres et qu'une majorité d'entre eux ont des problèmes de visibilité et ne savent pas gérer leur logistique. Plus de 50% des artistes vendent par le biais de leur réseau personnel afin d'éviter les commissions très élevées (50% à 96%) des galeries d'art.


Voilà comment est née MY FRENCH GALLERY. Avec à la clé, un service innovant pour les photographes : la possibilité de vendre leurs photos, sans aucune commission. La souscription est mise en place à la première vente d’une de leurs photos. Elle comprend un package communication, marketing et logistique des ventes. 


C’est quoi la suite pour MY FRENCH GALLERY ? Avez-vous d’autres projets ?

Foncer ! Intégrer de nouveaux artistes. À ce jour, plus d’une dizaine d’artistes ont rejoint notre plateforme. Nous avons signé deux nouveaux artistes qui vont bientôt être exposés. On travaille bien sûr à faire grandir la notoriété du site, de son concept novateur dans le domaine de l’art et à développer des offres sur-mesure en B to B. Des projets événementiels, des expos, des rencontres artistiques sont aussi dans nos tablettes ! 


Maxime et Paul, le mot de la fin ? 

Rendez-vous sur MY FRENCH GALLERY pour découvrir de nouveaux artistes hyper talentueux et vous offrir l’une ou plusieurs de leurs photos! Accédez à toutes les exclusivités de la galerie sur notre compte Instagram myfrenchgalleryoff ...